La définition du volontariat

voluntariat

voluntariatEn théorie et en pratique se distinguent le bénévolat de proximité qui se fait de manière informelle et le volontariat formel qui se fait dans le cadre d’une structure. Le volontariat, situé entre bénévolat et salariat, correspond au statut juridique qui permet à des personnes de s’engager sans contrainte et de leur propre volonté dans une mission d’intérêt collectif. Les missions de ce bénévolat organisé sont proposées par des associations, des organismes ou des institutions. Les domaines d’activité sont aussi variables que l’humanitaire, la défense des droits de l’Homme, la protection de l’environnement, l’éducation, la santé, le social, la culture, les sports et les loisirs. A l’inverse du bénévolat dont l’engagement moral n’est pas formalisé, le volontariat implique une promesse d’accomplir des travaux. Une convention régularise l’échange entre le volontaire et la structure d’accueil que chaque parti est tenu de respecter.

Le contrat de volontariat ne relève pas du code du travail et n’engendre pas de lien de subordination entre l’organisme et le volontaire. Outre les caractéristiques de la tâche d’intérêt général à effectuer, le contrat définit les limites temporelles de la mission. Contrairement au bénévolat qui ne donne droit à aucune rémunération, le volontariat offre la possibilité de s’acquitter de primes pour le travail réalisé. Le volontaire peut, en effet, en contrepartie de son investissement, percevoir une indemnité de subsistance qui n’est pas assimilée à un salaire. Le volontariat peut avoir une finalité professionnelle et peut être réalisé dans une entreprise ou une administration à caractère international. Ces dernières années, le nombre de volontaires a progressé. En Suisse, une personne sur quatre âgée de plus de 15 ans exerce au moins une activité non rémunérée dans le cadre d’organisations ou d’institutions, ce qui donne un effectif de 1,5 million de volontaires. Le (Service Civil) appartient à cette catégorie et s’adresse aux personnes de moins de 34 ans qui s’engagent dans un service d’intérêt public en remplacement de leurs obligations militaires. Le statut de (Volontariat de Solidarité Internationale VSI) permet à toute personne majeure de mettre ses compétences à disposition d’une mission de développement ou d’une action d’urgence dans les pays du Sud et de l’Est.